Le contre-jour dans le viseur

Si les rayons du soleil viennent gâcher bon nombre de vos photos, bien maitrisé il offre des clichés sublimes. Photographier à contre-jour est un vrai exercice dont voici les secrets !

Le matériel pour photographier à contre-jour

  • Un appareil photo avec un mode mesure spot et un correcteur d’exposition +/-
  • Un pare-soleil
  • Un flash et/ou un réflecteur

Bien choisir la zone de mesure d’exposition

De nombreux photographes ne parviennent pas à trouver la bonne exposition face à une scène en contre-jour. 90% du temps le problème provient d’un mauvais choix de la zone choisie pour mesurer l’exposition. Avec la mesure multi-zones ou pondérée, votre posemètre, qui se base sur l’intense luminosité présente dans le cadre, vous propose une exposition en conséquence. Si vous déclenchez sans modifier l’exposition, vous obtiendrez un arrière plan complètement surexposé tandis que votre photo se retrouvera plongée dans le noir.

Pour éviter de rater vos photos, la solution est de régler votre mesure manuellement jusqu’à obtenir la meilleure exposition. Faites ce réglages en visant une zone du ciel la plus proche du soleil, puis recadrez comme bon vous semble avant de déclencher.

Utilisez le mode de mesure spot

Une autre solution consiste à régler l’appareil photo sur le mode de mesure spot puis de mémoriser l’exposition – avec le bouton AEB, AE-L ou le symbole de l’étoile (Canon) – et déclencher après avoir recadré la scène. En suivant ces réglages, les zones les plus lumineuses ne seront pas surexposées et votre sujet en premier plan restera lisible. Si le sujet vous parait trop sombre, augmentez légèrement la photo avec le bouton de correction d’exposition +/- (1/3 voire 1IL), tout en conservant la mesure d’exposition mémorisée précédemment.

Utilisez un flash ou un réflecteur

Si votre sujet reste trop sombre en mesurant la lumière près de la source lumineuse vous pouvez avoir recours à un complément pour déboucher les ombres produites par le contre-jour sur votre sujet. La première solution consiste à utiliser un flash cobra, monté sur votre appareil photo et de le régler en mode E-TTL. Faites un test en utilisant le mode semi automatique de priorité à l’ouverture, contrôler le résultat sur à l’écran et sur votre histogramme, et diminuez ou amplifiez l’éclair du Flash en utilisant le bouton +/-  au dos de votre flash jusqu’à obtenir un résultat convenable. Pour un éclairage plus doux penser à monter un diffuseur sur la tête de votre flash.

La seconde solution consiste à utiliser un réflecteur de lumière. Les réflecteurs ronds avec une face dorée son l’idéal lorsque vous photographiez à contre-jour. Vous pouvez à défaut utiliser un support blanc (carton ou feuille). Vous devez ensuite rediriger la source lumineuse vers le sujet afin de déboucher les ombres produites par le contre-jour.

Astuce : en lumière naturelle, l’astuce consiste à prendre et à mémoriser l’exposition sur le visage en utilisant la mesure où ce pote et en se rapprochant du modèle de façon à ce que l’arrière-plan n’entre pas dans le cadre, puis à reculer et apprendre le cliché sans tenir compte de la surexposition indiquée par le posemètre une fois que vous aurez recadré. Toutefois, cadrez très serré pour donner une très large place à votre sujet dans le cadre, et ainsi minimiser la présence du fond qui, suivant la couleur initiale, sera fortement surexposé avec ses réglages.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire