10 Conseils pour réussir vos photos en Noir et Blanc

10 Conseils pour réussir vos photos en Noir et Blanc, comme les PROs

 

retour au sommaire: Le Noir et Blanc

Le noir et blanc ou monochrome, est une technique en photographie qui consiste à prendre un cliché en couleur et le transformer en une photographie en niveau de gris. Voici 10 astuces pour redonner à vos fichiers numériques le charme des photos en noir et blanc d'antan.

Noir et blanc: Quel mode de prise de vue choisir ?

photo noir et blancLa plupart des appareils photos numériques récents proposent un mode noir et blanc, mais la qualité du fichier final, une fois les informations de couleurs supprimées, varie d'un appareil à l'autre. Certains ont des modes Noir et Blanc plus avancés que la simple désaturation (qui se contente de supprimer les informations de couleur sur le fichier). Vous devez donc évaluer le mode noir et blanc de votre appareil.

Evaluez le mode noir et blanc de votre appareil

Evaluez la qualité et le rendu des clichés prit avec le mode noir et blanc. Réalisé différents clichés avec des sensibilités ISO différentes (100, 400, 800…). Ouvrez les fichiers dans votre logiciel de retouche pour vérifier que le mode ne supprime pas trop d'informations. Avec l'outil loupe regardez si le bruit est correctement géré dans les aplats de gris et les zones sombres de l'image, notamment pour les fichiers prit en haute sensibilité. Vous pouvez également comparer une image prise avec le mode intégré à l'appareil photo et la même prise de vue retouchée en postproduction.

Noir et blanc: Préférez shooter en Raw, et en couleur

Shooter en couleur et développer votre fichier dans un logiciel de retouche. Vous pourrez ainsi choisir la technique de conversion offrant les résultats les plus satisfaisants en réglant les niveaux, la luminosité, le contraste, le point noir, etc, sans aucune perte d'information pour votre fichier brut de base.

Si vous shooter en couleur, vous devez imaginer votre scène en noir et blanc. Vous avez la solution de prendre la photo avec le mode noir et blanc pour avoir un aperçu (en JPEG). Mais avec un peu d'entrainement vous imaginerez la scène en noir et blanc de manière instinctive.

picture N&B

La composition, la lumière et les contrastes en noir et blanc

La composition, la lumière et le contraste sont les trois facteurs dont dispose le photographe pour donner un sens à sa prise de vue. Ces trois composantes sont d'autant plus importantes en noir et blanc, puisque le lecteur n'est plus interpellé par les informations en couleurs. Il se concentrera naturellement sur les formes et les contrastes de l'image. Vous devez donc imaginer la scène en noir et blanc, avec les différentes teintes de gris, de manière à mettre en avant votre sujet. Concentrez-vous sur les formes pour la composition.

Calez votre exposition par rapport à un gris moyen

La zone de calcul de l'exposition et les réglages d'exposition sont à choisir en fonction du message que vous souhaitez transmettre. Vous devez réfléchir à l'exposition qui mettra le plus en valeur votre scène. Les zones claires de l'image attirent le regard, donc adaptez vos réglages pour surexposez ou sous exposez les différents éléments de votre scène en modifiant soit la vitesse, soit le diaphragme, soit la sensibilité.

La conversion en noir et blanc : Post-production

La conversion de vos fichiers en noir et blanc peut se faire de différente manière :

La désaturation :

L'ordinateur réalise une moyenne de la valeur de la luminosité des trois couches R, V et B et la transforme en un ton gris. C'est la même méthode utilisée par votre appareil photo numérique lorsque vous utilisez le mode noir et blanc intégré. L'inconvénient c'est que les couleurs Rouges, Vertes et bleues résultent en un gris identique. Vus obtiendrez des images plates, qui ne tiens pas compte des différentes couleurs.

Le mélangeur de couches :

L'outil mélangeur de couches, présent dans de nombreux logiciels de retouche, permet contrairement à la désaturation, d'associer certaines luminosités entre le noir et le blanc à certaines couleurs. Ainsi il est possible de privilégier des dominantes de couleur qui influenceront le rendu final, et d'obtenir des tons de gris plus subtils.

Si vous shootez en Raw, travaillez le fichier brut dans un logiciel tel que Lightroom.

Si vos clichés sont en JPEG, travaillez-les plutôt sur Photoshop CS ou Element, voire sur Gimp, avec un calque de réglage qui évitera une conversion destructrice. Ensuite sélectionnez l'outil mélangeur de couches et cochez l'option « monochrome » dans la boite de dialogue. Ainsi, cela revient à appliquer un filtre de couleur.

Comprendre l'effet des différents filtres de couleurs.

Filtre

Réglages boite de dialogue

Rendu

 

Rouge

Vert

Bleu

 

Filtre rouge

100%

0%

0%

Permet d'assombrir les bleus et les verts. Il est donc parfait pour renforcer l'intensité du ciel.

Filtre jaune

50%

50%

0%

Parfait pour les paysages, car il assombrit la couleur du ciel et intensifie la présence de nuages.

Pour les portraits, afin d'éclaircir la peau, et mettre en valeur le grain de peau.

 

Filtre bleu

0%

0%

100%

Il éclaircit les bleues et assombrit les rouge. Il convient pour les paysage brumeux mais est à proscrire pour les portraits car il révèle les défauts.

Chaque image est différente, adaptez les réglages à vos photos.

Conversion automatique en Noir et Blanc, pour Lightroom et Camera Raw

image en N&BPresets Lightroom noir et blanc

Vous n'avez pas envie de passer des heures à chercher le meilleur rendu, mais vous avez une idée du résultat que vous voulez obtenir ? Si vous avez shooté en RAW et que vous possédez Lightroom, http://www.photofloue.net/lightroom/lightroom-21-presets-pour-convertir-en-noir-et-blanc  vous offres gratuitement 21 préréglages de conversion en noir et blanc pour vous faciliter le travail.

Préréglages Camera Raw noir et blanc

Dans le même esprit, le site à aussi développer des préréglages de conversion en noir et blanc pour Camera Raw (module de développement en Raw de Photoshop), dont voici le lien http://www.photofloue.net/photoshop-2/camera-raw-noir-et-blanc . Ces préréglages peuvent néanmoins être utilisés sur des images JPEG. Pour cela, une fois que vous êtes dans Camera Raw, allez dans Préférences Camera Raw et cochez la case Toujours ouvrir vos fichiers en JPEG avec des paramètres utilisant Camera Raw. Voilà le tour et joué !

Scripts Photoshop noir et blanc

Il existe un grand nombre de scripts permettant d'automatiser la conversion de vos fichiers en Noir et Blanc. Il vous suffit de fouiller dans les résultats de votre moteur de recherche préféré. Le site photofloue, propose également des script à l'adresse suivante : http://www.photofloue.net/blog/wp-content/special/nbscripts . Vous trouverez comment les installer sur le site Wistitiphoto : Scripts Photoshop

L'outil Densité + et Densité -, pour une touche finale

Certainement l'outil le plus utilisé par les photographes retoucheurs, l'outil Densité + et Densité – se situe dans la palette d'outils de Photoshop. Après avoir converti votre fichier en noir et blanc, déterminez les zones à éclaircir et celles à assombrir. Sélectionnez l'outil Densité +/- (Touche O), et sélectionnez la forme aérographe en adaptant le diamètre en fonction des zones à traiter et régler l'exposition (la force de l'outil) sans dépasser 30% pour garder le coté naturel de vos clichés.  Utilisez la touche ALT pour passer de l'outil Densité + à – et inversement.

En conclusion, il existe une infinité de possibilités et d'outils pour traiter une image en noir et blanc, nous avons vu ici les plus courantes, à vous de faire des essais.

retour au sommaire: Le Noir et Blanc

Continuez à apprendre avec nos cours photo !

1 Comment

  1. Je pense aussi que le noir et blanc à cette particularité de puissance et à la fois de photos « vieillies ». Lorsque je shoot en noir et blanc, il y a systématiquement cet aspect triste/mélancolique, et je trouve ça dommage de ne pas arriver à montrer autre chose. Même si le sujet rit aux éclats, et que la photo paraît alors joyeuse, il y a toujours un côté nostalgique qui vient s’ajouter à ça.

Laisser un commentaire