Skip to content

Maitriser les contre-jours en photo

Maitriser les contre-jours

En photographie, on dit qu'il y a « contre-jour » lorsque la source de lumière est face au photographe et éclaire le sujet par derrière. Si certains photographes l'évitent, d'autres s'y collent en utilisant des réglages parfois hasardeux. L'éclairage à contre-jour est une situation à laquelle tous les photographes se sont confrontés. C'est pourquoi il est important de comprendre et de maîtriser ce type d'éclairage. Découvrez en détail les techniques de photographie qui vous permettront de matriser parfaitement.

En situation de contrejour, l'appareil photo est confronté à la gestion d'une très large plage dynamique (de tonalités), qui va des tons clairs aux tons sombres. Il est donc primordial de bien contrôler l'exposition.

Choix de l'exposition : pour le sujet ou pour le fond ? Contre-jour

La question à se poser est quel couple vitesse / diaphragme choisir, lorsque la plage dynamique permet le choix entre les vitesses 1/800s et 1/15s ?

Choix de l'exposition pour le fond et miser sur le graphisme et les formes

Si vous faites le choix d'une vitesse d'obturation de 1/800s, les nuances et dégradés du fond seront très bien restituées. En revanche, le temps de pose étant trop rapide pour capturer les informations dans les ombres, votre sujet sera fortement sous exposé et apparaitre comme une ombre chinoise. Si vous faites ce choix de privilégié le fond, il est conseillé de sous-exposer la mesure indiquée par la cellule de -0,5 à -2IL (à l'aide du bouton d'exposition), pour  accentuer les ombres et ainsi détacher nettement le sujet de l'arrière plan.

exposition fond

Choix de l'exposition pour le sujet et sur exposé l'arrière plan

Au contraire, si vous choisissez une vitesse plus lente à 1/15s, le sujet apparaitra correctement exposé puisque le temps de pose aura été suffisamment long pour capter les informations. Dans cette configuration là, c'est le fond qui sera sur exposé et apparaitra excessivement clair voir totalement blanc.

exposition sujet

Contre-jours: Comment obtenir un sujet éclairé tout en conservant l'éclairage de l'arrière plan ?

Pour obtenir les deux plans éclairés à la fois vous pouvez utiliser un flash ou un réflecteur de. Si vous ne disposez ni d'un flash ni d'un réflecteur de lumière, vous pouvez choisir la solution de faire la moyenne entre les valeurs (temps de pose) du fond et du sujet pour obtenir une demi-teinte (ni trop noir ni trop sombre). Le mode AUTO de l'appareil photo pourra  lui-même de faire la moyenne automatiquement.

Equilibrer l'exposition entre le fond et le sujet à l'aide d'un flash

Si vous êtes équipé d'un flash (portatif ou intégré), vous pouvez utiliser la technique du « fill-in » qui consiste à compenser la différence de luminosité entre le premier plan et l'arrière-plan. Vous devez donc faire le choix de l'exposition pour le fond (voir plus haut) et le flash lui va être utile pour bien exposer le premier plan (le sujet).

Avec un flash intégré vous devriez obtenir un bon résultat en étant placé à moins de 3 mètres du sujet (pas trop prêt non plus !). Au-delà optez pour un flash Cobra.

exposition flash

Equilibrer l'exposition entre le fond et le sujet à l'aide d'un réflecteur de lumière

Un réflecteur de lumière est une accessoire de photographie, qui comme son nom l'indique, réfléchie, renvoi la lumière (exemple un miroir est un réflecteur). Dans le cas présent on utilise le réflecteur pour renvoyer la lumière et ainsi éclairer  le sujet. L'avantage du réflecteur de lumière est qu'il réfléchie la lumière de façon douce et naturelle.

exposition reflecteur

flareContre-jours: Attention au flare !

Le « flare » est une aberration optique qui se créé lorsque vous pointez l'objectif directement sur une source lumineuse, et qui dégradent fortement l'image. Dans ce cas là, le pare soleil s'avère être une accessoire indispensable. Le « flare » survient principalement quand le soleil est bas dans le ciel et si vous parvenez à le contourner, vous obtiendrez des photos magnifiques grâce aux jeux d'ombres et de lumières qui en résultent.

L'Histogramme, outil pour maitriser les contre-jours

pensez à utiliser l'histogramme lorsque vous effectuez des photos en contre-jour, il s'avère être très utile. En effet, étant donné que la plage dynamique est très large en contre-jour, ces indications sont très utiles pour ajuster votre exposition. Ainsi si la courbe sort trop à droite il faudra réduire l'exposition soit en augmentant le temps de pose, soit en fermant le diaphragme (f/8, f/11) et inversement si l'histogramme est trop à gauche.

4 Commentaires Post a comment
  1. Excellent article, merci pour ce partage

    août 8, 2014
  2. Cricri #

    Très bel article mais j’ai une question. Est-ce normal de réduire l’exposition en augmentant le temps de pose? Moi, j’aurais augmenté la vitesse doc diminué le temps de pose.

    août 19, 2014
  3. Nico #

    Merci pour cet article très intéressant.

    avril 7, 2015
  4. marabbeh #

    Je cherchais le contre-jour car c’est vrai que ça fait de belles images. Mais je me suis aperçu que le sujet en contre-jour (même partiel) manquait beaucoup de piqué. Donc maintenant j’ai tendance à éviter le contre-jour…

    février 20, 2016

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :