Réussir les photos de paysage

Photo de Paysage, Réussir les photos de paysage

Avant de photographier un paysage il faut préparer l’expédition. Il vous faut choisir un lieu et l’étudier : cartes, guides touristiques, office du tourisme, etc.

 photographie de paysage

Le matériel à prendre, pour la photos de paysage
Photographier selon les saisons et les heures
Mode priorité d'ouverture pour plus de profondeur de champ
Cadrage et composition, pour la photos de paysage
Utiliser la Vitesse lente, photos de paysage
Photographier le ciel et les nuages

Le Matériel à prendre, pour les photos de paysage

Inutile de vous surcharger avec tous votre matériel, un boîtier et une ou deux optiques grands-angles (de préférence) vous suffiront. Ne prenez pas un trop grand angle non plus, il déforme les sujets au premier plan, et noie le paysage dans l’immensité. N’hésitez pas à prendre plusieurs batteries rechargées à bloc, deux cartes mémoires, des filtres, pare-soleil et un trépied. Prenez un sac plastique pour protéger le matériel de l’humidité.

Photos de paysage selon les saisons et les heures

Chaque saison à son charme, et selon l’époque on obtient des résultats complètements différents. Si tous les mois sont bons pour la photographie de paysage, les heures à privilégiées sont à l’aube lorsque les lumières aux tonalités rouges orangées vous donneront des clichés inoubliables, ou le soir. Il faut éviter les photographies de paysage sous la lumière de midi, lorsque le soleil est au zénith au risque d’obtenir des images sans relief avec des ombres rétrécies. N’ayez pas peur de la pluie ou du froid, qui peuvent donner de très beaux clichés, avec une ambiance mystérieuse et dramatique.

Mode priorité d’ouverture pour plus de profondeur de champ

Pour la prise de vue paysage, il faut privilégier une grande profondeur de champ pour avoir un maximum de détails et de netteté. Privilégiez donc le mode priorité à l’ouverture (A) afin de choisir la fermeture du diaphragme de l’objectif les plus élevée, F/22 par exemple, pour avoir le maximum de profondeur de champ et de détail. La profondeur de champs s’étend d’avantage, derrière la zone de mise au point, donc effectuez la mise au point sur la limite du premier tiers de votre paysage. C’est ce que l’on appelle la mise au point sur l’hyperfocale, qui vous donnera une image nette du premier tiers de la photo jusqu’à l’infini.

mise au point hyperfocale

Cadrage et composition, pour les photos les paysages

Le cadrage et la composition c’est faire le choix de photographier de manière horizontale ou verticale d paysage. Le format vertical aura tendance à accentuer l’impression de profondeur. Dans le doute effectuez les deux prises de vue et comparez les effets. Un espace trop grand et trop vide sera inintéressant. Il faut chercher un détail autour duquel vous pourrez composer votre photographie. Exploitez le premier plan en y mettant un arbre, un buisson, un rocher, etc. Combinez avec des lignes et perspectives qui pourront guider le regard du spectateur (une route par exemple). Pensez aussi à la règle des tiers (lire la fiche cadrage et composition), pour donner à votre image une impression de composition parfaite. Pour cela imaginez que votre écran est divisé par deux droites verticales et horizontales, puis placez votre sujet  à l’intersection de celles-ci. Pensez à photographier sous des angles inhabituels, au raz du sol ou en plongée pour accentuer l’effet inhabituel de vos photos.

règle des tiers

Vitesse lente

Pour donner un peu plus d’atmosphère à vos images, mettez votre appareil sur un trépied et travaillez en vitesse lente. Pour cela utilisez le mode priorité à la vitesse ou le mode manuel, pour enregistrer le mouvement dans la durée : le vent dans les hautes herbes, la pluie, l’eau qui coule, les nuages qui passent, etc. Vous avez besoin d’un trépied pour stabiliser l’appareil photo, et utilisez le retardateur ou un câble de déclenchement pour le pas faire bouger l’appareil en appuyant sur le déclencheur.  Il va falloir combiner profondeur de champ (petite ouverture : F/11, F/22…) et vitesse lente. Il vous faut donc travailler avec une sensibilité basse ISO 100 pour arriver à cette combinaison. Vous pouvez utiliser des filtres tels que les filtre à densité neutre (ND) si la luminosité est trop forte.

Photographier le Ciel et les nuages

Pour éviter les effets de « flare » provoqués par les rayons du soleil qui viennent directement toucher l’objectif, pensez à utiliser un pare-soleil, une feuille ou encore votre main pour empêcher ces rayons lumineux d’entrer directement dans l’objectif. Pour donner de l’intensité au bleus du ciel, vous pouvez utiliser un filtre polarisant (CPL, voir sujet sur les filtres) pour intensifier la saturation des couleurs.

Remarque : n’hésitez pas à régler l’exposition de votre image en surexposant ou sous-exposant l’image à l’aide du bouton +/- de votre boitier. La mesure de la lumière est importante pour obtenir de bons clichés, lisez donc notre article sur la lumière.

Retrouvez tous nos articles sur la technique photo et apprenez à photographier comme les Pros !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire