Pourquoi photographier les étoiles par temps froid ?

technique photographie etoile

Des températures froides sont une excellente occasion de photographier le ciel étoilé si vous n’êtes pas contre un peu de travail de préparation. Voici pourquoi les étoiles sont si claires par temps froid, et quelques conseils de professionnels pour photographier les étoiles.

Pourquoi photographier les étoiles par temps froid ?

Par temps frais, l’air est moins humide ce qui signifie qu’il y aura moins d’obstacles entre l’objectif de votre appareil photo et le ciel. La brume ne risque donc pas de polluer vos clichés. C’est également vrai en journée ou ces conditions peuvent permettre d’obtenir une image de grande qualité au lever ou au coucher du soleil.

Cela dépend aussi de la partie de la galaxie que l’on essaie d’observer. Les étoiles que nous voyons en hiver dans l’hémisphère nord se trouvent dans notre bras spiral local de la Voie lactée. Cela signifie que les étoiles sont plus brillantes et que la pollution lumineuse est moindre, ce qui permet d’obtenir des clichés de meilleure qualité.

Trouvez un endroit vraiment sombre

Les villes génèrent beaucoup de pollution lumineuse ce qui n’est pas favorable à la photographie de nuit. Utilisez une application ou une carte comme Dark Sky Finder pour vous éloigner suffisamment de la pollution lumineuse afin qu’elle n’altère pas vos photos.

Le cycle de la lune entre également en jeu lorsqu’il s’agit de trouver un endroit vraiment sombre. La luminosité d’une pleine lune peut faire disparaître la plupart des étoiles du ciel. Pour observer les étoiles, il faut prévoir d’être dehors au moment de la nouvelle lune ou à proximité.

Apportez le bon équipement

Sortir pour photographier dans le froid est différent d’une simple promenade avec un appareil photo ou des jumelles. Si vous devez vous installer au même endroit pendant plusieurs heures, équipez-vous chaudement.

Pour ce qui est de l’équipement photo, vous aurez besoin d’un objectif grand-angle avec la plus grande ouverture possible pour laisser entrer la lumière – après tout, le ciel est sombre. Vous aurez également besoin d’un trépied pour maintenir votre appareil photo en place, car vous utiliserez un temps d’exposition long, ce qui risque d’entraîner un flou indésirable dû au bougé de l’appareil. Vos mains ne peuvent pas tenir un appareil photo en place pendant 30 secondes, même si elles ne tremblent pas. Même lorsque l’appareil est posé sur un trépied, le fait d’appuyer sur le bouton de l’obturateur peut provoquer un bougé de l’appareil. Envisagez de passer au mode retardateur de l’appareil ou procurez-vous un câble de déclenchement à distance.

Prenez aussi avec vous des batteries de rechanges, car elles se déchargent plus rapidement dans le froid.

Choisissez les bons réglages

Vous devrez adapter vos réglages selon l’endroit où vous allez photographier. Mais de manière générale les professionnels recommandent de commencer avec une ouverture la plus grande (f/2,8 ou moins est idéal), un temps d’exposition de 15 à 30 secondes et un réglage ISO de 1600 à 3200.

Si vous connaissez les réglages de votre appareil photo, vous savez probablement que les normes ISO 1600 ou 3200 commencent à introduire un certain “bruit” numérique dans l’image, car l’appareil tente d’amplifier la lumière qui frappe le capteur. C’est une autre raison pour laquelle le temps froid est propice à la photographie du ciel nocturne. Lorsque le capteur de l’appareil photo se réchauffe, la qualité a tendance à s’en ressentir également. La prise de vue dans le froid permet de lutter contre l’accumulation de chaleur et d’obtenir moins de bruit.

Vous devriez également régler votre appareil photo pour capturer des photos brutes plutôt que de les compresser en JPEG. Les photos brutes nécessitent une retouche en postproduction dans des logiciels tels que Lightroom ou Photoshop, mais elles n’éliminent pas de précieuses données d’image pour des raisons de compression, contrairement aux JPEG. Cela vous donnera beaucoup plus de liberté par la suite lors du processus d’édition.

Et ensuite…

calendrier photo

Une fois que vous avez obtenu de magnifiques clichés du ciel étoilé que vous les aurez triées et retouchées, comment les mettre en avant ailleurs que dans un dossier sur votre disque dur ? Vous pourriez commencer par partager votre travail sur les réseaux sociaux avec des hashtags dédiés. Les imprimer sur un calendrier photo personnalisé ou sur des panneaux grand format. Ou encore les partager ou les vendre sur des plateformes dédiées telles qu’Unsplash, Adobe Stock, etc.

Vous avez maintenant toutes les astuces de professionnels pour réaliser demagnifiques photos de ciel étoilé. N’oubliez pas votre thermos !